FR EN
Avec l’ouverture de la clinique de la sclérose en plaques, les patients souffrant de cette maladie peuvent désormais bénéficier d’une prise en charge optimale.
 
L’objectif ? Offrir aux patients un encadrement et un suivi complets pour les aider à s’approprier la pathologie au quotidien.
 
Composée d’une équipe multidisciplinaire, cette clinique couvre de nombreuses disciplines, notamment la rééducation par une prise en charge de la psychologie de première ligne et de l’algologie, par l’activité physique, par l’ergothérapie,…
Pour une prise de rendez-vous, contactez le 078/ 150 170 !

 

 

La situation est désormais stabilisée à l’hôpital d’Hornu, où l’acinetobacter Baumanii multi-R, une bactérie multirésistante intrahospitalière opportuniste, avait été détectée dans les unités de soins intensifs et de pneumologie.

Grâce aux mesures mises en place suite à la détection de l’acinetobacter, la situation est désormais stable à l’hôpital d’Hornu.

Ayant acquis suffisamment de certitude et de confiance sur base des résultats négatifs des nombreux tests pratiqués, EpiCURA a réouvert, ce jeudi 13/02, les unités de pneumologie et de soins intensifs, fermées aux admissions jusque-là. L’hôpital retrouve progressivement son fonctionnement normal.

Le renforcement des consignes de précaution est maintenu et la vigilance reste de mise. Une cellule de crise monitore la situation et les équipes continuent à gérer les patients positifs en suivant les guidelines nationaux et internationaux.

L’acinetobacter Baumanii multi-R, une bactérie multirésistante intrahospitalière opportuniste, a été détectée dans les unités de soins intensifs et de pneumologie du site d’Hornu. Elle est inoffensive pour la plupart des patients hospitalisés, pour les visiteurs et le personnel EpiCURA. Elle peut présenter un risque pour les patients très fragilisés. Elle n’est en aucun cas liée à l’épidémie de coronavirus. Des mesures préventives ont été mises en place afin de limiter la propagation de la bactérie.

Une bactérie multirésistante

L’acinetobacter Baumanii multi-R est une bactérie multirésistante connue partout dans le monde, hautement résistante aux antibiotiques. Elle est environnementale (peut persister dans l’environnement) et opportuniste (n’infecte que les patients très fragilisés). Elle ne présente aucun risque pour les autres patients, les visiteurs ou le personnel EpiCURA et n’est en aucun cas liée à l’épidémie de coronavirus.

Des mesures préventives

Le comité de direction a décidé de prendre des mesures de précaution :

  • en fermant l’unité de soins intensifs d’Hornu au 100 et en fermant le service de pneumologie aux admissions ;
  • en renforçant les équipes et en dédiant du personnel uniquement pour les patients infectés ;
  • en administrant des traitements issus des dernières recommandations internationales aux patients infectés ;
  • en plaçant en isolement les patients porteurs sains ;
  • en plaçant en isolement préventif les patients ayant été en contact avec les patients infectés ;
  • en effectuant des frottis de dépistage auprès des patients à risque ;
  • en renforçant les procédures de nettoyage et de vérification de l’environnement.

Les équipes d’hygiène hospitalière sont par ailleurs en contact avec Sciensano et la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AVIQ.
Nous mettons tout en œuvre pour limiter l’épidémie et diminuer au maximum les désagréments occasionnés au sein de l’hôpital.

Ce 21 février, le Federal Truck sera présent sur le parking du site d'Hornu pour sensibiliser 3 classes d'écoles primaires au don d'organes.
Le camion accueillera également le grand public de 15h à 17h.